1202

  • par

Val de Fueg
Appelés par Maria Vendetta les Mages et le père aident les brigands espagnols à récupérer leur grotte-repère,
prise et occupée par des mages. Le père Fénélon se distingue en combattant, épée bâtarde à la main, un
cerbère magique gardant les lieux. Sur place ils découvrent l’existence du Val de Fueg, . Ils s’y rendent et
tombent sur Don Juan, Ashius et Bellini (voir Net / 3eme partie). Cela fini en frisant l’apocalypse.
Rencontre avec Razus, mage démonologiste.
Ont participé : Septimus, Laeratus, Fénélon

Maria Vendetta envoie en paiement 3 Grogs à Louvaillac.

Un lit si douillet

Voyage à Biarritz pour étudier les objets magiques et tout particulièrement le lit d’un mage de Bellaquin
mort récemment. Razus a envoyé une succube dans le corps d’un des Grogs espagnols qui nous rejoignent
à Biarritz. L’Enquête provoque l’affrontement entre les mages et la succube. Pour la détruire Septimus fait
écrouler la maison sur elle. O’Kultus la prend aussi dessus et est enterré vivant.

Ont participé : Archabeau, O’kultus, Septimus, Laeratus, Aeternus

Départ de Raoul pour la Terre par delà le Soleil.

Automne

Convalescence à la Rune
Convalescence de Kultus à la Rune et découverte de l’univers des Criamons : études des mystères de
Féodoso.

Ont participé : Kultus, Laeratus

Hivers printemps

La première vocation
Kultus présente son apprenti à l’ordre. Un jeune mage conteste, s’ensuit un certamen contre Kultus avec le
soutient de Laïla et d’Archambeau.

Ont participé : Kultus, Laeratus, Laïla, Archambeau

Vengeance de Wyrms
Début des visites des Wyrms à Louvaillac ; Une femme vient séduire les villageois qui se suicident, puis des
paroissiens sont trouvés cloués et évicérés sur les portes du village. Ce sont LesWyrms de Lusignan, sortes
De petits dragons maléfiques se venge, car suite à une précédente aventure, un village s’est bâti sur
leur domaine. Elles cherchent donc a punir les mages de Louvaillac. Elle font pression sur les mages de
Louvaillac pour qu’ils partent en guerre en Ecosse, pour des motifs inconnus.

Laisser un commentaire