1208

  • par

Les origines Mercuriennes de Louvaillac
Dans la rocaille de Samathan les mages découvrent un réseau souterrain de pièces dont une qui renferme des
êtres pétrifiés en pleine lutte contre un ennemi commun. L’une de ces statues a les mains qui se terminent
par des serpents. Ce sont les traces de la première présence de magie mercurienne dans la région. De plus
les mages découvrent que c’est d’ici que Gaston d’Aulnian et les mages de son entourage sont partis pour la
terre sainte.

Ont participé : Laïla, Kultus, Raoul, Laeratus, Aeterbus

Printemps

La queue de Laeratus
Une fée cherche à récupérer une demi-fée cachée à la maladrerie. Laeratus tente de régler l’histoire seul.
Un échec lui vaut le gain d’une queue velue et rousse. Puis Laïla résout le problème sans coup férir. L’aura
féerique du covenant augmente.

Ont participé : Laïla, Laeratus,

Automne

L’enlèvement
Disparition des enfants de Jeanne Brune (la cuisinière du château). Suite à un renseignement de Jeanot
Belratier, les mages partent enquêter à Toulouse dans une auberge. De là, ils apprennent d’un artisan verrier
que les enfants ont été rachetés par un mage. Sur ce, Fénélon obtient un nouveau renseignement conduisant
vers Foix. Les mages le rejoignent dans cette ville, un charretier leur apprend que les enfants ont été menés
soit dans une des citadelles cathares, soit vers les Alpes. Il dit aussi avoir été torturé par des moines vêtus de
noir. Avec l’hivers, Fénélon et les mages perdent la piste des enfants et rentrent bredouilles à Louvaillac.
Depart de l’Enigme des Enfants des Rois.

Ont participé : Laïla, Raoul, Helmut, Fénélon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.