Conseil 1223

  • par

Ordre du jour

Acceptation des mages en probation actuellement:

Abkan Odoman, Maison Verditius.
Angus de York, Maison Jerbiton.

Planning des études magiques:

Cloche/diadème/-Manuscrits de Calebaïse
Legs de Sabancthanos (Table+Corbeau)
Épée d’Aulnet

Vis:

Revenu en  baisse.
La source ne rapporte plus que 20 pions/saisons (suite a la chute de l’aura).
Le paiement en Vis pour service rendus par le tribunal compense environ 50% des pertes.
Certaines sources sont caduques: Les glands de la vallée de Rabbat ne sont plus magiques (installation d’une large communautés cathares “déportée” par les combats depuis 5 ans, le minerais magique fournit par les gnomes n’est également plus récupéré (disparitions des gnomes depuis 2 ans).
Une nouvelle source de vis a été découverte par Raoul puis étudiée par les mages en probation avec Vilke

Aura:

Reste a +1 (+3 a l’origine).

Affaire dites des shamans de l’est:

Depuis plusieurs années, des preuves s’accumulent d’une activité mystique importante au sein d’une importante troupe inconnue, située dans une contrée lointaine. Des « shamans », mages non-hermétiques, semble avoir maitrisé le déplacement dans une sorte de régio de type inconnu, dé-nominé « pays ou royaume des morts » par des mages de Louvaillac l’ayant visité.
Ce lieu dépend d’une sphère nouvelle, décrite par le Criamon Sabancthanos, « Spiritus ». Son apprentie, Vinces, semble avoir intégré ces « shamans » et s’est rendu coupable de nombreuses trahison de l’Ordre: destruction du fantôme de son Maître, assassinat de la maitresse de son mentor, Laurilyne pour récupérer une glyphe contenant les rudiments de la technique « Spiritus »; Tentative d’invasion d’une vallée des Alpes avec une armée de cavaliers, attaque en règle des Auras de divers convenants; corruptions de plusieurs mages non-hermétiques pour les convaincre d’espionner ou de saboter divers convenants.
Récemment, une attaque directe contre l’aura de Verdi a été repoussé par la réactivation de rituel mercurien anciens, ce qui démontre que ces méthodes “barbares” ont été connues et combattues par les fondateurs de l’Ordre.
L’ordre d’Hermès, en tant qu’entité est directement visé par les actions de ce Mage renégat, et dont les buts restent obscurs.
Implication directe de Louvaillac:
-Les Mages de Louvaillac ont enquêté sur la mort de la Maitresse de Sabancthanos et ont pu démasquer Vinces qui avait usurpé l’identité d’un mage de Gastemont.
-Suite a l’enquête sus-citée, Des mages ont été longtemps prisonniers du « Royaume des Morts » et ont acquis une certaine expérience du lieu, de ses habitants et des techniques magiques nécessaire a la survie.
-L’héritage de Sabancthanos a été récupéré par Louvaillac (table et corbeau en stase) et reste à étudier.
-L’aura de Louvaillac est en déclin, très certainement a cause d’une attaque des Shamans.
Proposition de vote ou action:
-Que faire du Leg de Sabancthanos? L’étudier sur place ou le donner a l’Ordre?
-L’Ordre semble avoir pris conscience de la menace et prévoit d’envoyer plusieurs équipes enquêter au-delà des tribunaux de Transylvanie. Louvaillac participera-t-il a ces expéditions.

Affaire des Mages Non-hermétiques en association:

Depuis plusieurs mois, on rapporte que des Mages non-hermétiques, d’habitude plutôt solitaires, s’associent de façon formelle ou non. C’est particulièrement sensible dans les Pyrénées ou on a reportés des association de Change-formes (cas étudié par Yurgen) en plus des communauté de tempestaires déjà connues.
Des suppositions ont été émises quand a la responsabilité des “shamans”, et en particulier de Vinces, depuis qu’un individu doté a été capturé, et a déclaré avoir été guidé dans ses rêves pour aller espionner Louvaillac. Un autre garçon (Voir le Village des Monstres) est en ce moment a Louvaillac, et a lui aussi été contacté via ses rêves par un certain Sibilaï, qui a l’air d’être Vinces.

Proposition de vote ou action:

-Surveillance plus accru des communautés non-hermétique par Louvaillac. Surveillance des alentours pour eviter l’espionnage Magique (mise en place par Brasquet).

Affaire de l’Épée d’Aulnet:

Lors d’une investigation concernant l’espionnage du Convenant du Rude Sanglier par des mages nordistes, des Mages de Louvaillac ont découvert un mausolée construit au cœur d’un glacier pyrénéen. Bâtit pour accueillir la dépouille du Baron D’Aulnet, vétéran de la 1ere croisade (1096-1099). Les mages ont découvert une épée sans lame, mais possédant la capacité de trancher a peu près tout. Après de nombreux talonnements douloureux, l’épée a été dissimulée par les mages, puis déplacée par Eleuther, qui la dissimulé a ses compagnons en la cachant sous la cloche de Calebaïse, dans la cour du convenant. Suite a l’arrivée de créatures recherchant un “sceptre” (voir L’Esprit de Mars), l’épée a été redécouverte, et est depuis en possession de Frère Grégoire. Celui ci semble avoir réussit a maitriser l’objet magique, mais cela a l’air de soulever des questions quand a son attitude.

Proposition de vote ou action:

-Laeratus propose de lancer une étude Magique sur l’épée. Septimus propose d’y associer une étude sur Frère Grégoire lui-même. Cette question étant assez délicate vis-a-vis du Mage et du Code, Le conseil est avisé de statuer sur la validité de la demande de Septimus.

-Une étude plus poussée sur les origines de l’épée a été évoquée, via Bellaquin par exemple. Le conseil doit statuer sur le fait d’inclure cette étude dans les taches du Convenant.

Affaire des Mages Hermétiques, de la Parma et de la Sœur d’Eleuther:

Depuis quelques temps (au minimum deux ans), des parchemins permettant d’apprendre la Parma Magica a des gens dotés mais non instruits circulent au seins des mages non-hermétiques. La Parma apprise est faible mais permettrait d’échapper a des détection simple de magie. La “sœur” d’Eleuther (Mage de Louvaillac), mage renégate ayant quitté l’ordre et étant reconnu comme une organisatrice d’association de mages non-hermétiques (sous le nom de “Reine Blanche”) est activement recherché. Les mages du Conseil du Tribunal (dont Septimus) ont demandé a un Guernicus d’Hibérie, Maitre Bruscá, connu pour sa probité, d’enquêter sur le sujet, car il est suspecté que des mages Occitans soient derrière cette manipulation (la création des manuscrit a nécessité une très grande théorie de la Magie). Eleuther, qui est partit pour retrouver sa “sœur”, n’a pas réapparu depuis plusieurs saisons et est actuellement recherché pour répondre aux questions du Quaesitor.

Proposition de vote ou action:

-Retrouver maitre Eleuther devient une nécessité. Il n’a pas laissé de traces ni d’indication de sa localisation.

-Les parchemins saisies lors du voyage dans les Alpes pourraient surement être étudiés, pour cherché qui en est réellement l’auteur. Qui s’en charge et est-ce une tache du Convenant? Cela pourrait très certainement être compensé par le Tribunal, si l’on soumet la demande de façon officielle, via Septimus.

Affaire de l’Esprit de Mars:

Louvaillac a subit une attaque violente par deux chevalier morts vivants, qui ont causé pas mal de dégâts au sein des Sodales. Vaincus, ils ont pu être étudiés par Occultus qui a réussit a isoler l’esprit qui les contrôlait: il s’agit d’un général Romain, servant Mars. Occultus a réussit a en faire une “tête-livre” (Histoire Romaine 5, Stratégie Militaire 8, Occulte 2) Cet incidents a permit d’éclaircir plusieurs épisodes: il semble que l’Esprit de Mars, dieu Romain de la guerre et des moissons, se soient récemment réincarné; Mars prend possession d’un guerrier, puis le pousse a affronter des ennemies avec habileté et efficacité; ces ennemis peuvent rapidement être pris dans les rangs amis, et si possible dans les supérieurs du guerrier. Si le corps est détruit (comme ce fut le cas avec le Baron de Sobrecastel. Origine des chevaliers attaquants), l’Esprit migre vers un autre corps et recommence sont travail de possession.
L’Esprit recherche son “sceptre”, que l’on pense être l’Épée d’Aulnet. Il possède a l’heure actuelle un chevalier au service du Roi de Navarre, mais n’est pour l’instant pas assez puissant pour rappeler a lui Lucius ou d’autre âmes servantes, mais pour combien de temps?

Proposition de vote ou action:

-Faut il aller chercher ce chevalier. L’ordre doit-il être informé de l’existence de cet esprit?

Affaire du Moine Gris:

Lors d’une enquête a Bourges, des mages de Louvaillac ont rencontré le “Moine Gris”, un ecclésiaste possédé par ce qui semble être un Ange, et dont la tache est de combattre les Avatars des “Ducs des Enfers” (a Bourges, il s’agissait d’un bourgeois manipulé par Leviathan). Ce personnage semble avoir été a l’origine de la disparition d’au moins un convenant (en Hibérie, il y a 80 ans). Il a fait annoncé sa venue prochaine (fin de l’automne), et cela sème beaucoup de questions et de crainte. D’après ce qui a été appris, il ne se déplace que pour chasser le Démon Majeur, ce qui fait craindre a certain des agissement d’une force Occulte majeure dans les parages.

Proposition de vote ou action:

-Quelle attitude adopter? Qui reste ou part?

Affaire du Démon a Louvaillac:

Avec L’aide de Bellaquin, Louvaillac récupère des missives en provenance du Vatican: Elles annoncent officiellement la venue du Moine Gris, et que Les accords passés avec Gusfieri de la Puelba, le Mage-Prêtre ayant aidé Louvaillac a combattre l’Archéo-demon par le passé, et son Ordre (le Manteau de Saint Paul) sont dorénavant Nuls et non avenus. Un autre endroit doit également recevoir des lettres identiques, un obscur monastère près de Bezier – une autre missive demande a une templerie proche de raser l’endroit une fois le Moine Gris passé par la . En s’y rendant, les Mages (dont la Baronne), découvre sur place, gardé par des moines sourds et muets, un ecclésiaste possédé par un démon mineur, mais ayant provoqué le massacre de Bezier. Le démon/curé est maintenu par des sortilèges crées par Gusfieri. Le démon ne demande qu’a être détruit, pour retourner en enfer avec les âmes récupérées durant le massacre de Bezier. Il est trop fiable pour pouvoir tenter les Mages. Le démon est ramené a Louvaillac, et est actuellement conservé en Stase dans la Rocaille, non loin des nouveaux laboratoires. Récemment, il semble avoir essayé de se libérer en donnant des âmes a un esprit maléfique de la guerre, qui a réanimé des squelettes Vascons.

Proposition de vote ou action:

-Que faire de ce démon et de son hôte? Attendre la venu du Moine gris pour qu’il s’en occupe, le détruire ou le cacher?

Affaire du Village des monstres:

Une intrusion de chevalier de Samathan va faire découvrir aux mages l’existence d’un étrange village (Saint-Foy de la Salvetat) dans le comte voisin: dans une enceinte retirée, vit une communauté juive, qui tire des revenus de l’exploitation d’un énorme moulin. Les paysans alentours viennent y moudre farine, et le village bénéficie d’avantages importants concédés par le seigneur de Samathan. Après divers incidents et enquête, il s’avère que le village est le résultat d’une expérimentation raté du Mage Montsantus, du convenant de Xaintraille (qui fut absorbé par Calebaïse une vingtaine d’année avant sa destruction). Ce mage a essayé d’améliorer le sort d’une petite communauté paysanne vivant au bord d’un marais riche en Vis Muto, mais l’expérience a mal tourné, l’ensemble des paysans se voyant irremediablement défigurés. Pour réparer sa faute, Montsantus s’associa a Mormool (créateur du Voile qui protégeait Calebaïse), qui, autour d’un moulin construit a grand frais, généra un sort de Muto Imagonem, rendant aux habitants figures humaines. Se convertissant a la religion juive pour éviter trop de rapprochement avec les villages alentours, le village s’est développé pendant près d’un siècle sans incident, jusqu’à ce qu’un jeune garçon possédant le don soit contacté dans ses rêves par Sibilaï (voir Affaire des Shamans). En s’échappant, il provoqua une série d’évènements graves aboutissant a la découverte du village par les mages de Louvaillac. L’enfant est a présent a Louvaillac, et c’est grâce lui que la cloche s’est temporairement réactivé.

Proposition de vote ou action:

-Que faire a propos du village?

Affaire de la Cloche:

Suite a la venue de l’enfant de Saint-Foy, la cloche ramenée de Calebaïse s’est temporairement activé, créant de légères distordions visuelles qui ont ensuite disparus. Cela a relancé l’intérêt pour son étude: Septimus, aidé d’Occultus peut espérer arriver a étudier l’objet (de niveau estimé 70), qui semble marcher en relation avec un diadème, également ramené de Calebaïse. Le diadème pourrait être étudié par les Verditius (Helmut, Abkan) ou Raoul. Angus s’est proposé d’étudier les nombreux manuscrits abimés ramené de la visite de Calebaïse pour rechercher des aides a l’étude.

Proposition de vote ou action:

-Qui fait quoi dans les saisons a venir?

Résumé des missions extérieures a Louvaillac

-La baronne et Helmut ont passé pas mal de temps a discuter avec les convenants de Normandie avec lesquels ils partagent maintenant le même suzerain.

-Les jeunes mages ont enquête plusieurs semaine a Carcassonne pour découvrir qui espionnait le sanglier du Rude Sanglier.

-Les jeunes Mages ont effectué une longue mission a Bourges (voir Affaire du Moine gris)

-Les jeunes Mages ont accompagné Eleuther en Andorre pour rechercher sa sœur qu’ils ont trouvé. Ils ont également rencontré une troupe de Tempestaires et une expédition de Mage de Val Negra dans une chasse au géant.

Laisser un commentaire