1224

  • par

Printemps

Mobius et une délégation nous a rendu visite, ce jour, a louvaillac pendant que nous étions en train de parler avec Maître Lytrae (frère Gregoire) actuellement en probation.

Manifestement conscient du combat que l’ordre, et en tant que fer de lance, Louvaillac devraient mener contre les shamans de l’est, la Rune sous l’initiative de Mobius nous a ouvert les portes sur la sphère Spiritus. Tout ceci après une attaque massive de plus de 300 âmes sur l’Aegis de la Rune, sur « La Machine » ainsi que sur la salle ou se trouvait le leg de Sabancthanos a la Rune.
Nous ayant donner ce leg et connaissant notre implication dans ce combat nous étions donc tout designer pour accéder a ce savoir.

Mobius, XXXX et XXXX sont venu avec une delegation de la Rune pour nous apporter une partie de « La Machine ». Grace a elle, a une forte dose de vis (170 pions) et un rituel rassemblant tout les Criamons de la Rune ils nous ont permis d’aller « mentalement » explorer les environs de Louvaillac.

Les Mages présents étaient, pour Mobius, parfait pour explorer cette nouvelle sphère du a la diversité que nous représentons par nos croyances et nos  nature respective. Maitre Occultus, Maitre Angus, Maitre Vilke, Maitre Lytrae et moi meme, Abkan sommes aller dans « La Machine »

Ce fut une expérience troublante …. Être en phase avec cette nature qui nous entoure et la comprendre brièvement est terrifiant. 

Les acteur, symboles et entités majeurs que nous avons pu rencontre sont :

  • Sabancthanos, sous la forme de la sommes des souvenirs des Criamons effectuant le rituel.
  • L’aura de Louvaillac, manifestement blesser par un pilum de feu lancer par une grande rousse et deux accolyte
  • La numina d’eau qui alimente louvaillac et qui est raccordé a la numina de terre de Toulouse
  • Le nexus, manifestation d’un noeud tellurique de routes de la destine
  • La porte qui protégeait le dernier des Diedne
  • Les mages qui ont combattu se dernier Diedne de la region, dans la rockail
  • Un « Throne »
  • Une masse d’âmes, dans le Cimetière de louvaillac.
Chose importante, les Aegis de notre monde occulte et protège les lieux dans la Sphère Spiritus.
 
Abkan

Été 1224 – Nox Draconis

Trois Mage non Hermetique maintenant prisonniers de Louvaillac ont tué 11 personnes pour accomplir un Rituel de reveil (dragon de feu). Ces sorciers non hermétique d’une « Foi ancienne » qui a été balayée avec l’installation de Louvaillac, ont voulu se venger de la disparition de leurs anciens maitres, en essayant de détruire Louvaillac.

Après enquête, il s’avère qu’ils ont été manipulés par Vincess (Sibilaï, Maitre de Spiritus, apprenti de Samancthanos) et ses shamans de l’Est. Etant donné qu’ils n’ont pas de Parma, ils ont tres probablement ete manipulés dans les rêves avec des visions… C’est lui qui a fait transmettre le rituel de Nox Draconnis par Karl, le paysan qui avait le Don et qui espionnait Louvaillac (et que j’ai détruit l’esprit par erreur…). Il a lancé un sort dessus pour rendre accessible ce parchemin à un occitan (en langue d’Oc). Suite a l`utilisation d`imagonem pour percer le secret du parchemin le sort qui etait present s`est evapore, le parchemin est desormais en latin et non magique.

Nous avons donc des ennemis qui font tous pour essayer de détruire Louvaillac. Il me parait plus que urgent de terminer en priorité l’étude des objets apparentant à Samancthanos, table de visions (donné par La Rune) et corbeau figé (familier figé ?).

Angus

Le Viguier de Louvaillac est venu nous deranger en pleine degustation de patés au chateau – etant present, nous l’avons suivi tout en ecoutant une histoire incroyable: on occissait les bonnes gens de Louvaillac depuis une semaine sans que l’autorité en soit informé! Bref, pres de 7 villageois, du plus vil (un mendiant) au plus respectables (bougeois et tarvernier) ont ete assassiné par diverses methodes. Rapidement, nous avons mis a jour la conspiration, a savoir un rituel limite demoniaque dont le but etait d’invoquer une creature demoniaque pour raser Louvaillac.
Les ennemies, faisant preuve d’aussi peu d’esprit que de courtoisies, furent capturés alors qu’ils dormaient sur les lieux de leurs forfaits…
Ils s’agit de mages non-hermetiques, faibles et rancuniers; ils nous ont mené sans difficulté a leur « chef », si on peu le nommer ainsi, un vilain sans beaucoup plus de pouvoir, qui a ete manipulé par l’ancien apprentie de feu Sabbancthanos, passé a l’ennemie de la Chretienté.

bref, plusieurs choses sont a regler et prestement:

-Que faisont nous de ces tristes individus?: il s’averent que leurs anciens maitres aurait ete chassé de ces terres lors de l’installation des mages et de la barronnie; aucun traces d’affrontement n’a pu etre retrouvé entre Mages de l’ordre et non-hermetiques. Ceux-ci semblent adherer a d’ancienne croyances paiennes et n’avoir qucun remors de leurs actes; je propose qu’ils soient pendus haut et court sans autre forme de votes (que celui des Mages de Louvaillac). Peut etre Messire Raoul aura-t-il des choses a redires…

-Durant l’enquete, comme l’aime appeler Angus, nous avons decouvert que le jeune Abkan, sous des couvert de bon chretien, se livrait a l’idolatrie des memes dieux paiens que les scelerats… Certes, les mages ont liberté de ne pas croire en la Vrai Foi, au peril de leur Ame, mais ici il y a eu dissimulation; Il sera a voir si ceci doit etre punis par le conseil, ce que je preconise vigoureusement.

-D’autre point sont plus du ressort de la Barronie:
*Le viguier a tardé pour prevenir le chateau, il devrait etre fortement admonesté et la Barronnie ne devrait pas laisser la ville gagner plus de francs avantages.
*Certains porcher du Bois de la Bete ont accepté monnaie des mages scelerats, pour ne pas declarer leurs allée venues. Nous avons emprisonné un, je suggere qu’il soit pendu en exemple.

J’ai egalement engagé ma personne pour un service d’host d’une semaine aupres de Louis de Gimont, pour pouvoir investiguer sur ces terres et decouvrir la source du fameux parchemin; Il n’a point posé de difficulté et a montré grande cooperation.

Brasquet

(Angus, Frere Gregoire, Brasquet )
MJ : Nicolas/Abkan

Salve Sodales,

Conseil d’Automne 1224 :

Résultats des 2 groupes de mages constitués pour étudier sur la saison d’automne, les 2 objets de Sabancthanos (Table des visions et Corbeau figé)

Groupe de l’etude de la table : la Baronne, Septimus, Vilq,Raul
La table des visions permet à 1 à 3 personnes en même temps (activation CrIm10) d’apprendre les rudiments de SPIRITUS, en étant projeté dans un mini “Regio” (sphère / monde brumeux peuplés d’animaux qui parlent ~Esprits~, en communiquant avec les animaux et en interagissant avec le monde, on apprend) (MuMe60). Sabancthanos s’est fait aidé d’un mage de Verdi, Athanator pour créer la Table qui porte des runes de Verdi.
Un test a été réalisé : Khutulus, Septimus, Vilq et Angus sont entrés dans la Sphère et on parlais aux animaux.A garder pour nous : l’un des écureuils est en connexion spirituel avec de Cicero, l’apprenti d’Ovidius, que Vincess a sacrifié devant les shamans (qui ont emprisonné son esprit dans une dent… certainement présente sur le collier d’un shaman…). C’est une information très importante et on peut s’en servir mais c’est à double tranchant. Ne rien lui dire sur nous et nos plans. Cicero a été conduit par Cibilaï/Vincess dans la cité de Xanadou dans les steppes au large de Qualigang, habitée par plus de 400000 âmes (shamans et khans compris).

Groupe d’etude du Corbeau: Khutulus, Ab Kan, Angus, Laeratus

Le Corbeau se nomme Cushuleone, c’était l’ancien familier de Sabancthanos, qui serait mort s’il n’avait pas été figé. Il devait revenir à l’apprentis de Sabancthanos (Vincess) mais avec ce qui s’est passé, il n’a bien évidemment pas reçu ce lègue. Le Corbeau est prêt (3 cordes ouvertes) à être utilisé comme familier par Mage. Il apportera un bonus de +5 en Spiritus et doublera l’expérience gagnée dans l’apprentissage de Spiritus.
Maitre Vilq a mis une option sur le Corbeau. Il aimerai bien en faire son familier. Aucun mage n’a émis d’opposition formelle et nous avons convenu de voter cela à un prochain Conseil car comme Khutulus l’a souligné, ce corbeau est une “arme” qui sera utilisée dans notre combat contre Vincess et les shaman de l’Est. Comme normalement, ce corbeau lui était destiné et il veut le récupérer. Il faut être sûr que celui qui s’accorde avec Cushuleone puisse résister aux “foudres” de Vincess et participe à la Marche que nous allons mener dans l’Est, en commençant par la Transylvanie.

Récit d’Angus sur la mission “La Source” – Angus+Litrae(Grégoire)

Maîtres Litrae et Angus sont partis à la fin de l’été pour aider l’alliance naissante de la Source qui a des problèmes avec des fantômes dans une ancienne Abbaye. La Vallée de la Griselle où se trouve La Source est un ancien maraichage asséché du temps de l’Abbaye où a poussé une forêt de boulots, à la limite des contreforts de la Montagne Noire. Elle se situe à la limite de la Baronnie de Montsoulens (pro-Croisade) et du Comté de Rasés (pro-Cathare), à un jour au nord de Carcassonne. C’est un endroit reculé qui est resté sauvage en grande partie à cause du lieu hanté mais aussi à cause de bandes de Sauvageous qui rodent dans les montagnes alentours. Il faut rappeler que ces mages sont des apprentis de l’Alliance de Mont Vert à Alençon, dont leurs Maîtres sont venus avec le Comte d’Alençon pour la Croisade et pour annexer une grande partie de la région en plaçant leurs pions à la tête des baronnies.

Après une rencontre avec les 3 mages (Pitrargus de Tremere, Olvignan de Verdi, Dame Pétrogna de Tremere), nous nous mettons au travail en allant à l’Abbaye Hanté. Le premier contact avec les fantômes a été difficile, j’en ai encore mal à la tête, mais nous avons pu comprendre qu’ils étaient morts en plein milieu d’une Messe et qu’ils leur manque une âme… Il en manque un. Nous sommes donc partis enquêter dans la région pour savoir ce qui c’était passé et trouver un moyen de les libérer de leur emprisonnement. Nous avons commencé par l’Abbaye d’Aldet sur les terres du Comte Bertrand de Cessac où nous avons rencontré l’Abbé qui nous a donné accès à la bibliothèque…
En résumé : le Prieur de l’Abbaye a été “convaincu” par un bonhom Tégute des biens faits du Catharisme, vivant mal cela, il a empoisonné tous les moines de l’Abbaye qui sont morts en plein milieu d’une messe et s’est suicidé en se pendant au dessus de l’autel. Les envoyés d’Aldet et du Comte de l’époque (il y a 80 ans), voyant cela, sont partis en enterrant personne, sans donner les derniers sacrements. A partir de là, on a cherché un curé qui voulait bien faire une Messe (finir la Messe des moines) et donner les derniers Sacrements. On l’a trouvait à Montsoulens…
On lui a redonné un peu de Foi. Un peu trop même car il a prévenu les Hospitaliers pour lancer une Croisade sur la Vallée et chasser les sauvageous s’y trouvant pour permettre l’exploitation des bois par les villageois de Montsoulens. Après l’avoir rendu un peu sénile devant les Hospitaliers, et lui avoir fait perdre toute crédibilité, nous avons pu agir pour lui donner assez confiance pour y aller seul avec nous. 2 Franciscains entourant le prêtre de la Baronnie sont entrés dans la vallée. A la surprise du Père Isaï, les “sauvageous” du village de charbonniers se sont montrés ouverts à nos paroles et certains nous ont suivis pour la Messe et après une discussion avec les habitants de la Source, eux-aussi sont tous venus pour la Messe. A grand renfort de protections magiques, la Messe a pu se tenir jusqu’à la fin, il n’y a pas eu de catastrophe et d’interférence entre divin et magique… et les fantômes sont tous partis à la fin de la Messe. Tous… sauf un, le prieur qui est apparu sous la forme d’un spectre noir après la messe. J’ai bien tenté de discuter avec lui, mais il a refusé et a disparu. Je n’ai pas eu le temps de le détruire. Il sera nécessaire de revenir en début décembre (date anniversaire du massacre) pour le détruire définitivement. Le Curé est très contant d’avoir trouvé de “nouvelles brebis”, et les relations avec la Baronnie de Montsoulens se sont ouvertes et commencent doucement. Les “marchands” installés dans la Vallée de la Griselle ont été acceptés par l’église et la noblesse de Montsoulens…
PS : une option avec l’intervention du Bonhom Tégute, vivant dans les collines alentours avec les sauvageous, a été rejeté car Maître Litrea ne la souhaitait pas. Elle aurait pu être amusante mais aurait effectivement créé un tel déséquilibre dans la région que cela se serait fini par une nouvelle Croisade….
PPS : la baron de Montsoulens que nous avons rentré, a très peur du Comte d’Alançon et de Sigilus de Champagne car c’est eux qui l’ont mis à son poste… On peut jouer avec cela, si nécessaire, mais il ne faut pas se faire passer pour des gens de Louvaillac.Relation avec PAX VOCIBUM, anciennement la Source

Pitrargus de la maison Tremere, filius de Sigilus de Champagne, Pontifex de Pax Vocibum est venu signé un accord de vassalité à Louvaillac.
En effet, suite à la réussite de notre mission à La Source et à nos négociations avec les 3 mages de cette alliance naissante, ils ont décidé de signer cet accord ; du même type que celui qu’avait signé Louvillac envers Bellaquin.
Cet accord indique que contre un soutien pour l’entrée de cette alliance dans le Tribunal de Provence (Prob. avec le Rue de Sanglier), l’alliance votera au Tribunal comme Louvaillac le leur demande. Une exception quand même, ils resteront neutre sur tout vote concernant la Croisade (dans un sens ou dans l’autre).
L’alliance a besoin rapidement d’un “architecte” pour les aider à construire leur alliance avec les restes des pierres de l’ancienne abbaye devenues utilisables (plus de fantômes).
Maître Septimus s’est proposé d’aller les aider.
Ils ont aussi besoin de matériel de laboratoire – on peut peut-être leur donner soit des restes de notre ancien matériel, soit de l’argent pour en acheter à Carcassonne.
Il faudra retourner début décembre les voir et éliminer définitivement le fantôme du Prieur (ombre noir damné) qui n’a pas été libéré par la Messe faite dans l’Abbaye contrairement aux moines. Comme il est damné (suicide et assassin), il ne doit pas vraiment avoir envi de partir en Enfer. Il est donc resté et s’est caché. Chaque année vers le 5 décembre, il empoissonne l’eau de la Source qui devient non potable… Il va falloir le détruire ou l’emprisonner.

PS : après vérification, les 2 mages Tremere ont bien récupérés leurs sceaux auprès de leurs maitres. Ils ne sont donc normalement plus sous leur dépendance. Le lien de l’amitié est tout de même toujours présent et ils ne se retourneront jamais contre leurs anciens maitres et donc contre le Tribunal de Normandie (donc contre la Croisade).

  1. Visite de Nanopus de la maison Jerbiton de Bellaquin
    Nanopus est venu discuter au sujet de la Grille qui est en cours d’étude pour protéger les alliances des attaques des shamans.
    C’est Abkan qui est le préposé à l’étude de la Grille. Ils ont parlé des avancements des travaux et d’un test à venir.
    Nanopus a bien rappelé qu’il y a eu de nombreuses alliances, en particulier en Europe Centrale, qui ont été attaquées et affaiblies par les shamans de l’Est.
    De plus, des communautés / groupes de mages non hermétiques et autres suppôts se rassemblent.
    Il y a surtout une grosse communauté dans les Pyrénées, ce qui n’est pas anodin puisque Vincess est originaire d’ici.
    De plus, il y a La Rhune, Louvaillac, une Table et un Corbeau… une attaque directe n’est pas à exclure, et il faut s’y préparer !
    PS : petit rappel : SPIRITUS permet d’ouvrir des portes sur le monde des rêves / des morts. Il est ainsi possible de voyager sur de très longue distance et très rapidement…

    Il ne serait pas surprenant qu’une attaque combinée d’un groupe local appuyé de shamans, voir de Vincess lui-même, nous tombe dessus dans les semaines ou mois à venir….

  2. Présidence de Louvaillac au Tribunal
    Les mages présents ont mandaté à l’unanimité la Baronne pour présider les négociations et porter les votes de Louvaillac au Tribunal de Provence qui va avoir lieu d’ici la fin de l’année.
    Il faudra présenter les nouveaux mages de Louvaillac au Tribunal et soutenir la candidature de Pax Vocibum.

    Il va aussi falloir se préparer à se positionner comme “fer de lance” de la lutte contre la menace de l’Est. Il va falloir un peu lâché des informations…. mais quoi ?

  3. Discussion sur les magies SPIRITUS et TEMPUS
    Angus soulève le point d’utilisation ou d’apprentissage de ces magies par rapport au Code. Il ne s’agit pas de se retrouver dans l’illégalité.
    Tous les mages présents s’accordent sur le fait que Tempus est clairement illégale, à interdire et à proscrire.
    Le Code interdit toute interaction avec l’avenir, le cours du temps, c’est du domaine du Divin.
    Par contre, il semble que Spiritus ne pose pas de problème. Il ne semble pas y avoir d’interdiction par rapport au Code Hermétique et à ses Périphériques. En effet, il s’agit de magie de l’Esprit, des Rêves, de la Morts, finalement assez proche des formes Menten, Imagonem, et des différentes techniques. En plus, il y a dû avoir des précédents et des autorisations officielles puisque Sabancthanos a travaillé avec Athanotor de Verdi sur la Table.

    Il serait tout de même souhaitable de demander officiellement l’autorisation au prochain Tribunal, de pouvoir étudier Spiritus pour lutter efficacement contre les Shamans et Vincess.

  4. Apprentissage de Spiritus avec la Table des Visions en hiver
    Khutulus, Septimus et Vilq souhaitent apprendre Spiritus avec la Table pendant la saison d’hiver.
    Angus est intéressé mais pourra l’apprendre plus tard.

    Abkan n’est pas intéressé et souhaite plutôt concentrer ses études sur la Grille.

  5. Vote à la fin de la période de probation de Maitre Litrae (alias Frère Grégoire)
    Après une discussion animée, tous les mages présents sont tombés d’accord pour accepter Maitre Litrae comme Mage de plein droit de Louvaillac (de nouveau).

    Il y a cependant 2 préalables, si Maitre Litrae souhaite devenir mage de l’alliance :

    • – Il doit remettre à l’Alliance (donc à la Collectivité), les objets les plus dangereux qu’il possède :
    • – Le livre d’apprentissage de Tempus (faut avoir 25 en théorie) légué à Sénobitus par Ovidius
    • – L’Oeuf du Phénix que lui a remis le Roi Jaune.
    Ces deux objets considérés comme très dangereux et doivent rejoindre les objets “interdits d’utilisation”, comme l’Epée e d’autres, sauf sous autorisation spéciale du Conseil.
    On a déjà vu le résultat de certaines utilisations de ces objets (épée : destruction de la Salle sans magie ; œuf : absorption du virtus et mort d’un mage Flambeau ; livre : libération de 3 entités anciennes, disparition progressive de tout ce qui parle d’Ovidius et de Tempus).
    • -Il devra aussi permettre la consultation/apprentissage des ouvrages légués par son ancien Maitre Sénobitus à ces chers collègues de l’alliance, quand ils ne sont pas utilisés pour son propre apprentissage.
  6. Autres objets en attente d’étude
    Il reste la fiole / potion d’Eleuther à étudier. Eleuther ne pouvant pas l’étudier tout seul, il faut au moins 2 mages.
    Cette potion est liée à notre affaire car elle est utilisé par les groupes de mage non hermétique pour procéder à des rituels collectifs.
    Il peut peut-être s’agir d’une fiole permettant “une communion de mages” ou un focalisateur d’effets à distance d’un sort Spiritus. A étudier !
    Un sumae de Sabancthanos est aussi à étudier. Apparemment, il s’agit de plans pour Athanator pour construire la Table des Visions.

    Il doit certainement donner une petite expérience en Spiritus.

  7. Différent entre Khutulus et Vilq
    Dans la Sphère de la Table des Visions, maitre Vilq a lancé un sort IntMe sur Khutulus alors qu’il avait abaissé sa Parma.
    Khutulus demande en réparation de pouvoir lancer un sort de puissance égal sur Vilq.
    Vilq réfléchit pour le moment.
    Voilà, à vous de compléter, et de commenter !
Angus

Salve Sodales,

Hiver 1224 – Visite à la banneret de Blajean dans le Comté de Béarn

Le Chevalier Brasquet est venu nous prévenir que des attaques de Loups se multipliaient dans le Béarn et qu’elles n’étaient peut-être pas “normales”. Les villageois ont peur et parlent de Malin ou d’Hommes-Loups.

Nous montons une petite expédition : Maître Brasquet, en tant que Chevalier de Louvaillac et son écuyer, venant aider un vassal, assisté par 2 moines Franciscains (Angus et Grégoire) et d’un chasseur de loups un peu particulier, Abkan. Nous avons pris des affaires chaudes pour tenir face à la neige, 2 mastiffs pour chasser les loups et quelques pions de vis, on ne sait jamais…

Sur la route avant d’arriver à la Motte de Blajean, nous avons secouru 2 frères Franciscains (décidément…), un jeune Frère Alfira et un vieux, Frère Gidéons. Le plus vieux allait se faire dévorer par une meute de Loup. Nous l’avons sauvé in extremis  mais nous n’avons pas pu sauver ses pieds gelés par le froid à force de marcher dans la neige. Nous les avons mis dans la charrette et avons atteint la Motte alors que la nuit était déjà tombée. Après les civilités d’usages, nous avons appris que 2 bergers venaient de perdre leur troupeau de mouton dans d’horribles circonstances. Il semble bien qu’un homme loup soit derrière cela.

Le lendemain matin, nous partons à la chasse aux loups (garou). Après avoir discuter avec les 2 bergers, Peyraud et Salvet, et avoir inspecté les restes de mouton (tous égorgés), nous comprenons qu’il s’agit bien d’un “homme” (parlant en béarnais). Les berges parlent d’une “bête” semi humaine mais dans la nuit et avec la neige, c’est difficile de bien y voir. Pendant que le Chevalier Brasquet part avec la meute et les villageois, chasser le loup et les éloigne ainsi de nos positions, nous suivons une piste aidé par la magie. Elle nous même jusqu’à une petite rivière dans une combe où se trouve un petit campement. L’Ecuyer, qui était resté avec nous, repère une ombre sur les hauteurs de la combe ce qui nous entraîne dans une chasse poursuite. Après un combat qui a failli coûter la vie à Abkan, nous avons neutralisé la “créature”. Il s’agit bien d’un homme, bien qu’il ressemble plus à une bête : “Arnoup, la Lope des Cerfs”, descendant d’une famille maudite par le “Borolo Masteloup”. L’homme est effectivement possédé par un “Esprit de loup noir”. Cette “esprit de la Bête” semble être un agglomérat d’une meute de loups morts, bestiale et sanguinaire. L’Esprit et l’homme possédé ont une might de 15. L’homme possédé a été ramené à Louvaillac pour étude. Il est dans une des geôles, enchaînée. Qui veut ? L’homme a cependant assez bien maîtrisé la Bête qu’il avait en lui en ne tuant que des animaux. Il semble qu’il connaissance bien Louvaillac puisque c’était lui dans le “Bois de la Bête”.

  • Il nous a aussi informé qu’il a été chassé du Plateau de Lannemezan par des “Esprits”, plus puissants que lui, qui descendaient des Pyrénées et massacraient des villages entiers.
  •  Il faut nous occuper de cette menace à nos portes avant d’aller chercher les Vincess et ses shamans dans l’Est.

Il y a vraiment un risque de subir une attaque majeure dans les mois à venir, à Louvaillac ou à La Rhune ou même pendant le Grand Tribunal…

Point annexe : Maître Litrae alias Frère Grégoire

Nous avons informé Maître Litrae des délibérations du Conseil d’automne 1224, le concernant. Il ne semble pas forcément intéressé par notre proposition. Il préfèrerait partir pour rejoindre Pax Vocibum (La Source). Comme il n’est pas vraiment certains que les Mages de Pax Vocibum l’accepte parmi eux, je lui ai demandé de réfléchir encore à notre proposition. Par ailleurs, nous avons été obligé de sortir Frère Grégoire du tas de fumier car il voulait récupérer “son” Epée. Il ne voulait par partir sans dans le Béarn. Comme les gardes ne voulaient pas s’approcher, c’est Abkan qui a été obligé d’utiliser la coercition, strictement nécessaire, pour neutraliser et sortir Frère Grégoire du tas de fumier. Aucune magie n’a été utilisée et les règles du Code ont donc été respectées. J’ai donné des consignes aux gardes pour qu’ils nous préviennent immédiatement si frère Grégoire se rapproche de nouveau du tas. Cette obsession maladive pour cette Epée et cette possessivité pour des objets dangereux, alors qu’un moine mendient franciscain fait normalement vœux de pauvreté et n’a aucune possession, pause un véritable problème qu’il faut comprendre.

Je demande un Conseil spécial sur le cas Litrae/Grégoire, pour que nous puissions enfin décider ce qu’il sera nécessaire de faire suivant son choix et ses motivations qu’il nous expliquera en détail.

Angus